La croisée des pensées

Un forum à la croisée des pensées et des mondes...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coïtus interruptus planetarius...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Coïtus interruptus planetarius...   Dim 25 Nov - 5:39

Revenir en haut Aller en bas
La Farfadette

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation : Ben euh ?... Ici...

MessageSujet: Re: Coïtus interruptus planetarius...   Dim 25 Nov - 7:10

Intéressant Bouffon
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-d-astuce.wifeo.com/
Kal-El

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon cerveau. Tout le temps!!!!

MessageSujet: Re: Coïtus interruptus planetarius...   Jeu 13 Déc - 3:06

... J'avoue que l'article part un peu en couille parfois. A la limite du pédant presque, mais bon.
Sinon, je veux bien que les gens qui ne veulent pas d'enfants n'en fassent pas, mais il est clair qu'une "mesure" comme celle proposée par l'article n'a aucune chance de se réaliser. On est pas capable de se mettre d'accord sur quoi que ce soit, alors entamer une grève mondiale de bébé, faut pas déconner.

_________________
"Il y a 10 types de personnes dans le monde, ceux qui comprennent le binaire et les autres"

"-Pr. Asimov, vous n'en avez pas marre parfois d'écrire?
-Mais pas du tout.
-Et si vos médecins vous indiquaient qu'il ne vous reste plus que 6 mois à vivre?
-Je taperais plus vite."
Revenir en haut Aller en bas
Fox Inabox

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Coïtus interruptus planetarius...   Jeu 20 Déc - 5:18

Eh bien, justement, le texte est écrit pour déconner, puisqu'il adopte un ton cynique ("l'humanité aura disparue, bon débarras").

Encourager la natalité pour des raisons économiques, c'est horrible. Encourager la dénatalité par misanthropie, ce n'est pas beaucoup mieux, de mon point de vue.

Avant de parler de la montée des chiffres dans la démographie, peut-être serait-il judicieux d'aborder la question un peu plus précise de la densité démographie. Il y a foule, mais où sont ces foules et pourquoi la foule cause-t-elle problème? La centralisation, l'urbanisation, voilà qui entraîne vraiment des catastrophes, tant au niveau économique (en occident et dans le nord, des villages entiers sont abandonnés au profit d'une migration vers la ville), qu'au niveau écologique (dans le sud, l'urbanisation empiète sur les milieux naturels et les réserves fauniques), qu'au niveau de la santé et de la sécurité. Les chiffres concernant les naissances, il faut les prendre avec des pincettes, surtout en ce qui concerne les naissances dans le sud. Car même si les naissances sur le continent africain sont très nombreuses, par exemple, il faut réaliser qu'une maladie génétique afflige près de 20 pour cent de la population dans certaines régions et que cette maladie entraîne la mort précoce de très nombreuses personnes. Et quand ce n'est pas la dépranocytose, c'est autre chose... Une de mes amies provient d'une famille nombreuse africaine: dans les années 80, ils étaient vingt à la maison (parents et enfants), vingt à trente ans plus tard (soit: l'écart d'une génération), les survivants sont moins de cinq (parmis eux, certains, pas tous, ont eu un à trois enfants, par choix, car aujourd'hui, la maladie est dépistée, ce qui n'était pas le cas auparavant). Personnellement, je suis heureuse que les parents étaient prévoyant au point de concevoir 15 enfants. Ces gens étaient des humanistes, intelligents, avec certains biens qui les mettaient à l'abris du besoin, un bon réseau d'entraide, ils ont envoyé leurs enfants (filles aussi) à l'école. Personnellement, quand je pense à cette famille, j'envoie tout ce qu'on m'a appris sur la démographie et les taux de natalité et leurs conséquences à la poubelle. Ce qui compte, ce n'est pas combien d'enfants naissent, mais la qualité des outils qu'on leur transmet pour vivre.

Et tout commence par la raison d'une naissance, car savoir pourquoi on est là, c'est un outil. A choisir entre "pour l'espoir, l'avenir et la fraternité dans un monde rude", et "pour payer les retraites et le confort"...

_________________

Il y a une étoile mise dans le ciel pour chacun de nous, assez éloignée pour que nos erreurs ne viennent jamais la ternir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coïtus interruptus planetarius...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coïtus interruptus planetarius...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo gratuite de poisson d'eau douce : Tétra du Congo - Phenacogrammus interruptus - Phénaco - Congo tetra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La croisée des pensées :: Philolipop, partie sérieuse du forum :: Actualités-
Sauter vers: